english
jeu. 27 juin
Aéroport de Dakar

Dérapage d'un avion militaire américain à l’aéroport de Dakar

Publié le 16/09/2013
L’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar n’a pas accueilli d’avions hier entre 13 heures et 20 heures 30. Le dérapage d’un avion militaire américain a obligé les autorités aéroportuaires à fermer l’aéroport. Résultat : des départs ont été annulés et d’autres vols détournés vers la Gambie ou la Mauritanie.



L’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar a vécu hier une journée particulière. Et pour cause ! Entre 13 heures et 20 heures 30, aucun avion n’a décollé ou atterri à Dakar. Selon les sources de Wal Fadjri, l’incident est dû au dérapage d’un avion militaire américain qui aurait raté son atterrissage. «Ça peut être dû à la pluie qui est tombée sur Dakar», évoque un agent de l’aéroport Léopold Sédar Senghor joint au téléphone dans la soirée. Toujours est-il que dès que l’incident s’est produit, les autorités aéroportuaires n’ont pas voulu prendre le risque. Résultat : aucun vol n’a atterri à Léopold Sédar Senghor entre 13 et 20 heures. Aucun vol n’a décollé de Dakar, non plus. Tous les vols qui devaient atterrir à Dakar durant ces six heures ont été détournés vers Banjul ou Nouakchott en Mauritanie. C’est le cas d’un vol Air France attendu à Dakar hier dans l’après-midi, mais qui a finalement été détourné vers Nouakchott.
Cet incident n’est pas le premier noté à l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar. En janvier 2009, un avion de type «Cessna», utilisé par les militaires, avait raté son atterrissage sur la piste de Léopold Sédar Senghor de Dakar. C’était, d’ailleurs, en fin d’après-midi et seuls deux pilotes étaient à bord de l’appareil qui avait subi de sérieux dégâts matériels. A l’époque, les autorités aéroportuaires avaient promis une enquête même si aucune perte en vie humaine n’avait été notée.
Plusieurs pistes sont évoquées par les techniciens pour expliquer ce genre d’incidents. «L’avion peut rater son atterrissage à cause de la visibilité. Il arrive aussi que la piste soit glissante ou que l’avion, lui-même, connaisse une défaillance technique ou une crevaison ou un problème de freinage», explique un technicien contacté par Wal Fadjri. A l’en croire, à l’aéroport de Dakar, il y a deux pistes d’atterrissage. Mais la piste la plus utilisée est la plus grande, celle qui fait 3,5 km. Il s’agit de la piste 18-36 qui se trouve vers Mermoz. «C’est ce qui fait que, très souvent, à partir de la Vdn, vous voyez les avions décoller comme si vous étiez à quelques mètres», souligne notre interlocuteur. Qui précise qu’«un avion militaire peut décoller ou atterrir même sur une distance de 50 ou 100 mètres». D’après ce technicien, le danger, c’est plutôt au niveau de la rampe d’approche. «Et, dit-il, nous avons toujours attiré l’attention des autorités sur ce danger.» «Il y a des habitations qui perturbent les installations et la visibilité. Pis, il y a des gens qui viennent voler le fer de la rampe qui oriente l’avion par rapport à l’axe de la piste», alerte-t-il. Or, certains avions comptent sur la visibilité pour atterrir alors que d’autres le font en se basant sur les instruments qui sont sur la piste. «L’autre danger, c’est que la piste n’est plus en parfait état, il y a des creux qui peuvent créer des secousses», déplore un technicien de l’aéroport de Dakar.

L’ANACIM PRECISE
Les activités ont repris à «20h 37»
Les avions ont repris leurs mouvements dimanche «à 20h 37» à l'aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar, où un appareil avait quitté, un peu plus tôt, la piste, a appris l'Agence de presse sénégalaise (Aps), de bonne source. «Le trafic est revenu à la normale à partir de 20h 17mn», a indiqué Maguèye Marame Ndao, Directeur général de l'Agence nationale de l'aviation civile et de la météorologie (Anacim), qui revenait de la piste.
 «Un avion de type Dornier 328 en provenance de Bamako effectuant un vol non commercial a fait une sortie de piste à l’aéroport international Léopold Sédar Senghor ce dimanche 15 septembre 2013 à 13h 04mn», a-t-il précisé.

 M. Ndao a signalé que l’avion avait à son bord seulement trois membres d’équipage. «Aucun dommage corporel n’a été relevé. Par contre, l’avion a subi quelques légers dégâts structurels», a souligné le Directeur général de l'Anacim.

Selon lui, cet incident a occasionné la fermeture de la piste, de 13h 04 à 20h 17mn, pour les besoins des opérations d’enlèvement de l’avion.
Moustapha DIOP
Walfadjiri
MÉTÉO À DAKAR

79°F
26°C
Partiellement nuageux
Humidité : 89%
Vent : W à 7km/h
Détail et prévisions




Attestations DE RETARD
INDEMNISATIONS / LITIGES

Location de voitures à Dakar Sénégal
Aéroport de Dakar Sénégal vers Nairobi au Kenya
Login Log in
Contact Aéroport Dakar Contactez-nous
A propos A propos
copyright 2013-2019 Aeroport-Dakar.com.